A quoi sert une assurance dommage ouvrage ?

La souscription à une assurance dommage ouvrage est obligatoire lorsque vous faites construire votre maison. Pourquoi est-il nécessaire de souscrire à cette garantie ? Les sinistres peuvent avoir lieu après une construction ou une grande rénovation, c’est pourquoi il faut souscrire à une assurance dommage ouvrage.

Assurance dommage ouvrage : qu’est-ce que c’est ?

Lorsqu’une personne décide de construire une maison neuve ou à faire rénover, il faut souscrire obligatoirement à une assurance dommage ouvrage. En effet, il s’agit d’une garantie décennale applicable sur 10 ans à compter de la réception définitive des travaux. Après la première année de la garantie du parfait achèvement, elle permet d’assurer votre construction pendant neuf ans. En cas de dégât, des réparations, ou des remboursements des frais de réparations sont effectués par les assureurs. Ainsi, chaque maître d’ouvrage doit souscrire à une assurance dommage ouvrage particulier avant l’ouverture officielle du chantier. Il peut s’agir d’un particulier comme d’une agence immobilière ou les promoteurs immobiliers. Vous pouvez trouver plus d’informations à ce sujet sur dommage-ouvrage.com.

Les rôles de l’assurance dommage ouvrage

Il est important de comprendre pourquoi il faut souscrire à une assurance dommage ouvrage particulier. En cas de dommage durant la garantie décennale, elle intervient pour assurer les réparations. Ainsi, elle permet de couvrir les réparations en cas de sinistre ou de malfaçons qui ne permettent pas la bonne exploitation du bâtiment. Les remboursements sont faits après la déclaration des dégâts aux assureurs sans avoir à attendre une décision judiciaire. Par ailleurs, en cas de vente, elle sera transmise au nouveau propriétaire. Cependant, l’absence de celle-ci durant la supposée garantie décennale peut être néfaste pour le vendeur. En effet, la responsabilité en cas de malfaçons lui sera conséquente. D’ailleurs, les entrepreneurs peuvent refuser le contrat de construction sans cette assurance dommage.

Quels sont les risques couverts par l’assurance dommage ouvrage ?

Vous devez connaître tous les vices couverts par l’assurance dommage ouvrage particulier. Tout ce qui porte atteinte à la stabilité de votre ouvrage sont couvertes par cette garantie pendant une durée de 10 ans. Si la solidité du bâtiment est compromise, l’assurance dommage intervient pour couvrir les réparations. Ces malfaçons peuvent être des fissures de grande envergure sur les murs, l’affaissement du plancher ou du plafond ou un effondrement de la toiture. Par ailleurs, le glissement de terrain ou une fuite des canalisations sont également couverts par l’assurance dommage ouvrage. Il est important de savoir que les dommages liés à la finition ne sont pas couvertes tels que les enduits ou la peinture, etc. Seules les déformations et dégâts importants qui n’assurent pas la sécurité des exploitants sont les risques à couvrir.

Assurance dommage ouvrage : est ce vraiment obligatoire ?
Assurance dommage ouvrage : comment souscrire ?