Les différents types de soubassement dans une construction

Une fois les fondations d’un bâtiment sont coulées, le moment est venu d’effectuer le soubassement. Cette pratique consiste à construire la partie inférieure qui soutienne les murs porteurs et les murs de façade. Lors de cette étape, il est également faisable d’effectuer l’assainissement du terrain et de combiner deux types de soubassement dans une construction. Quels sont les différents types de soubassement ?

Le soubassement en hérisson

Lors d’un soubassement en hérisson, le sol du rez-de-chaussée s’installe directement sur les fondations du logement. Le sol naturel est décapé, puis les constructeurs versent sur des pierres compressées un coulé de dalle contenant d’un treillis métallique. Pour garantir une excellente isolation du logement, il faut placer un film plastique afin d’éviter l’augmentation d’humidité.

Parmi les différents types de soubassement, notons que soubassement en hérisson est donc une solution très économique, car il est plus simple et plus court à exécuter. Cependant, il n’est pas possible d’appliquer ce type de soubassement sur un terrain en pente.

Le soubassement avec vide sanitaire

En établissant un espace d’environ 20 cm avec le sol, le soubassement avec vide sanitaire est une méthode permettant de résoudre les problématiques d’un terrain en pente. Ce genre de soubassement protège parfaitement votre habitation du ruissellement de la pluie, des infiltrations d’eau et des risques d’inondation.

Pour accomplir un soubassement avec vide sanitaire, il faut établir un espace entre le sol du rez-de-chaussée et les fondations. Il est généralement constitué de béton imperméabilisé ou de deux rangées de moellons. Au-dessus du soubassement, le plancher recouvert d’une dalle en béton armé d’un treillis, se place sur des poutrelles. Lors de cette pratique, il est nécessaire d’isoler la surface de la dalle en vue de prévenir des problèmes d’humidité.

Le soubassement avec sous-sol

La mise en place d’un soubassement avec sous-sol permet d’accroître la surface habitable dans le logement. Cet aménagement ajoute de la valeur à votre maison. Néanmoins, la construction d’un soubassement avec sous-sol requiert un drainage rigoureux afin d’empêcher les risques d’inondation. Lorsque le sol est vraiment plat et que vous convoitez d’installer un garage, la pente fabriquée pour l’accès changera complètement votre jardin. De plus, un soubassement avec sous-sol est long et compliqué à réaliser.

Il existe donc différents types de soubassement. Celui en hérisson qui est qui offre une bonne isolation de la maison à coût très économique. Un soubassement avec vide sanitaire qui protège votre logement des risques d’inondations et avec sous-sol pour apporter de la valeur à votre habitation.

Bois, PVC, aluminium : que choisir pour vos menuiseries d’extérieur ?
Réfection de toiture : un bilan est nécessaire